Conseil communautaire de Saint Quentin en Yvelines (SQY) : le budget 2016

Jeudi 24 mars dernier, était examiné le budget 2016 de SQY:

  • 227,4 M€ en fonctionnement (environ 1000 € par habitant)  ; 72,85 M€ en investissements, sans compter les budgets annexes eau potable – assainissement – ordures ménagères. Une dette à rembourser de 336 M€ et un crédit de trésorerie de 20 M€. Les ordres de grandeur changent sur ce plan avec Maurepas où nous sommes habitués à une dette réduite !
  • Une fois de plus, dans ce conseil communautaire, les nouveaux venus ont l’impression de ne pas être considérés. Les réponses du président Laugier à ses opposants est trop souvent  »vous me reprochez ceci mais vous faisiez la même chose ». Cela devient lassant et pénible tout autant que non constructif. Mme Kollmannsberger (1ère vice-présidente Plaisir) a bien essayé de rectifier le propos mais en des termes bien trop vagues et un peu candides pour être crédibles.
  • Ce budget est en fait le budget des 7 de l’ex-CASQY additionné des attributions de compensation calculées suivant les principes de la Loi. Ce n’est qu’un budget de suite restreinte. Avec une petite lueur pour nous : l’existence d’un fonds de concours pour évènements (culturels ai-je compris) qui permettra à Maurepas de rapatrier 60 000 € (mais au détriment des 7 de l’ex CASQY donc des 4 communes dirigées par la Gauche.. puisque l’enveloppe est inchangée).
  • Il n’y a pas eu de débat d’orientation budgétaire, ce que l’on peut comprendre vu les circonstances (création récente du périmètre actuel). Mais, dans le budget primitif, pas une ligne de perspective. C’est pourquoi j’ai voté CONTRE.
  • Sur les ordures ménagères, le taux de TEOM est maintenu mais n’est utilisé que pour équilibrer les dépenses d’exploitation. Ce budget annexe ne prévoit aucun investissement contrairement à 2015 avec la CCE. Il y a une perte en ligne pour Maurepas non expliquée. J’ai voté CONTRE.
  • Quant au budget eau potable et assainissement, pas un mot d’information  sur la situation de Maurepas (rappel : 1,5 M€de trésorerie disponible au SIAC et 1 M€ au SIAEP…). Tout se fait dans l’opacité la plus totale. J’ai émis une vive critique à l’encontre du Préfet des Yvelines qui a – semble-t-il – différé d’un an la dissolution du SIAC et du SIAEP sans que nous le sachions après avoir semé l’hystérie en fin d’année 2015. J’ai, pour toutes ces raisons, voté CONTRE.
  • J’ai approuvé les taux d’impôts des entreprises même si, pour des raisons d’homogénéité sur le territoire, ils augmentent très légèrement. On observera qu’une taxe foncière additionnelle de 0,7 % est appliquée à tout le monde. M. Garestier se vante de ne pas augmenter les impôts. En fait, les impôts communautaires augmentent depuis 2015 avec son aval…
  • J’ai approuvé les autres points : théâtre de St Quentin; Prisme; actions de prévention; PLUI Guyancourt et La Verrière (en fait prolongation de l’arrêté du Préfet de 2009 créant la ZAC des Bécannes).

N’hésitez pas à me joindre sur le site contact@michelchappat.fr

Salutations dévouées.

Michel CHAPPAT

Conseiller communautaire représentant toute l’opposition de Maurepas. Le 29 mars 2016