Archives de catégorie : Actualités Maurepasiennes

CRISE SANITAIRE : INFORMATION DE LA MAIRIE 1

Bonjour à toutes et tous,
Nous espérons que vous traversez cette période difficile de la meilleure façon.
Nous vous transmettons ci-dessous une information de la mairie sur les mesures en application à Maurepas.
Nous ne manquons pas de dire un très grand MERCI à toutes celles et tous ceux qui œuvrent pour lutter contre cette pandémie.
Nous avons une pensée pour celles et ceux qui sont dans la peine et leur transmettons tous nos vœux pour surmonter cette pénible épreuve.
Bon courage à tous. Avec nos meilleurs sentiments.
L’équipe de  »En-Avant-Maurepas ».
Samedi 18 avril 2020
NOTE D’INFORMATION CABINET

Bonsoir, à la demande de Monsieur le Maire, vous trouverez ci-joint une courte note résumant les actions entreprises cette semaine par les services municipaux.

    SÉCURITÉ PUBLIQUE :

·     Cette semaine s’est poursuivies de régulières opérations de contrôle, avec une légère diminution du nombre de PV.

·     Nous avons dû intervenir avec le soutien des sapeurs-pompiers pour la capture dans un jardin d’une vipère californienne (de près de deux mètres).

    ÉTAT CIVIL :

·        Après une semaine, lors de laquelle nous n’avions enregistré aucun décès depuis le week-end de Pâques. Ce que nous redoutions s’est produit, nous commençons à recevoir de la part des communes du département sur lesquelles se trouve un hôpital, des demandes de transcription de décès. Rien qu’aujourd’hui, nous enregistrons 4 transcriptions et un décès survenus sur le territoire communal sans que nous puissions rattacher ces décès avec certitude au Covid-19.

·         Les déclarations du Président liées à la fin du confinement, relancent de nombreuses demandes de mariage.

    SÉNIORS ET CCAS :

  • Les courses aux séniors se poursuivent.

    INFORMATIONS PRÉFECTURE :

  • Le Préfet des Yvelines n’a pas souhaité renouveler son arrêté encadrant la pratique de sport individuel. Cette restriction est donc tombée d’elle-même le 15 avril à minuit.

    TECHNIQUES :

·        RAS

    DIVERS :

·        Monsieur le Maire a pu renouer avec l’exercice du Facebook live, qui répond visiblement a un réel besoin de proximité puisque nous avons compté jusqu’à 230 connexions simultanées.

·        Par mesure de précaution, la ville a lancé auprès de la plateforme d’achats de la Région, l’achat de masques FFP1 et tissu en vue de l’organisation du déconfinement à venir.

·        A ce jour, toutes les manifestations ou événements prévus d’ici le 14 juillet sont annulés.

  • Cette semaine nous avons accueilli entre 5 et 8 enfants.
  • Les pharmaciens du territoire ont retiré hier à l’Institut de Prévention de la Santé de Trappes (IPS) structure de SQY leurs lots de masques mis à disposition par la Région.

    Restant à votre disposition,

Nous restons à votre disposition par courriel, téléphone et via les réseaux sociaux de la ville.

Pour préserver la santé de tous, suivez les recommandations du gouvernement et restez chez vous.

Thierry GASTEAU

Directeur de Cabinet

01 30 66 54 06

Ville de Maurepas

Une crèche en moins pour une belle opération immobilière

L’affairisme au détriment des familles.

Le maire sortant prévoit de vendre le terrain de la crèche des Hauts Bouleaux à l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines pour 2.754.585 €, laquelle le revendrait immédiatement à un grand promoteur immobilier pour 4.410.000 € soit une plus-value de 1.655.415 € !!!
Voilà la gestion désastreuse du patrimoine de Maurepas. Le projet est d’y construire une résidence seniors de 100 logements (5 étages autant de logements que l’immeuble rue des Baux face à la mairie).

IL FAUT TOURNER LA PAGE !
Pour éviter cela, le 15 mars votez pour la liste
Ensemble, en avant Maurepas conduite par Michel Chappat

L’adjoint aux finances jette l’éponge

La politique de grands travaux du maire sortant met en danger les finances de la commune même lui le dit ! Une nouvelle preuve que la gestion actuelle de la commune est dangereuse pour l’avenir.
Il est temps de retrouver une gestion prudente pour garantir une pression fiscale stable et modérée. Vous pouvez compter sur nous pour rétablir une gestion responsable du budget communal.

le 15 mars votez pour la liste Ensemble,
en avant Maurepas conduite par Michel Chappat


Haut bouleaux bat der
Titre: Haut bouleaux bat der (0 clic)
Légende:
Nom du fichier: haut-bouleaux-bat-der.pdf
Taille: 2 MB

Nouvelle sanction pour M. Garestier : son adjoint aux finances claque la porte

L’adjoint aux Finances de Maurepas ne se représentera pas dans quelques semaines à l’élection
municipale sur la liste du maire sortant. Il vient de l’annoncer.
« Je ne conçois pas la politique sans transparence auprès de ceux qui nous ont fait confiance. Je tiens donc à alerter du risque que ferait porter aux finances de notre ville, une fuite en avant constituée de promesses intenables dont les propriétaires paieront le prix fort post-élections municipales de mars 2020 » écrit notamment l’adjoint aux Finances dans un communiqué.
L’adjoint aux finances alerte sur le fait que le centre aquatique n’est pas financé et que « les
hypothèses financières et contractuelles […] augurent un risque non négligeable pour la ville » .
« La taxe d’habitation disparaissant et la pression constante du gouvernement sur les budgets locaux s’accélérant, le seul levier reposera sur la taxe foncière impliquant une hausse d’environ 30 % à niveau de service public équivalent » ajoute-t-il encore.
Les pires craintes sur l’avenir des finances locales et le maintien des services publics locaux,
exprimées depuis des années par Michel Chappat et Florence Bary au cours des séances du conseil municipal, se trouvent ainsi confirmées par un membre de la majorité du maire sortant.
Le projet actuel de centre aquatique intercommunal est toxique pour Maurepas !
Michel Chappat, conseiller municipal de Maurepas, conseiller communautaire de Saint-Quentin-en-Yvelines, salue la cohérence de Sylvestre Dognin, qui a préféré la vérité aux mensonges, son courage et son sens des responsabilités.
Michel Chappat, avec ses co-listières et ses co-listiers, appelle toutes les Maurepasiennes et tous les Maurepasiens à se déplacer les dimanches 15 et 22 mars 2020 pour éviter les choix néfastes pour Maurepas et ses habitants en apportant leur voix à la liste « Ensemble, En Avant Maurepas ».

4 février 2020 Communiqué Michel Chappat

Michel CHAPPAT

En Avant Maurepas

Nous vous souhaitons une très belle année 2020

2020 sera pour nous une grande année, celle de l’élection municipale de mars (les 15 et 22) où nous proposerons une autre politique pour Maurepas avec un projet ambitieux et novateur pour tourner la page de 6 années de rupture effrénée et aveugle.

Mais 2020, c’est aussi une année nouvelle pour chacun et chacune d’entre vous. Nous vous la souhaitons heureuse et pleine de satisfactions. Vous trouverez ci-dessous notre calendrier distribué à tous les maurepasiens et toutes les maurepasiennes.

En-Avant-Maurepas Calendrier 2020

Grégory GARESTIER puni en correctionnelle

Nous nous étions exprimés à plusieurs reprises sur les excès observés sur les réseaux sociaux, en particulier venant de certains élus de l’équipe de M. GARESTIER qu’il tolérait. Nous étions intervenus à plusieurs reprises en conseil municipal. Bien que nos noms soient délibérément et régulièrement salis sur les réseaux sociaux, nous n’avons jamais répondu ni réagi. Visiblement rien n’y faisait, les excès continuaient impunément.
Jusqu’à cette tribune de décembre 2017, publiée dans le bulletin municipal qui est financé par nos impôts, en apparence signée des 25 élus de la majorité municipale (l’équipe de M. GARESTIER).
Cette expression n’était pas anodine puisqu’elle m’attribuait nommément la responsabilité de certains faits délictueux qui seraient intervenus lorsque j’étais adjoint aux finances, faits qui n’existent pas.
Cette expression portait atteinte non seulement à mon honorabilité mais aussi indirectement à celle de ma famille puisque mon nom était seul cité.
Je me suis donc résolu à déposer une plainte en diffamation devant le Tribunal de Grande Instance de Versailles.
La 8ième chambre du tribunal correctionnel a rendu son jugement lundi 18 novembre dernier :
 M. Grégory GARESTIER est reconnu coupable du délit de diffamation publique envers M. Michel CHAPPAT, en sa qualité d’ancien adjoint aux finances.
 M. Grégory GARESTIER est condamné à verser à M. Michel CHAPPAT la somme de 5.500 € au titre de dommages et intérêts.
 M. Grégory GARESTIER est condamné à une amende pénale de 1.500 €.
 L’Exécution provisoire est ordonnée.
 De même que la publication du jugement dans le bulletin municipal de Maurepas et sur le site de la ville pendant deux mois.
Dans un numéro d’équilibriste communicant habituel, M. Grégory GARESTIER a immédiatement réagi sur les réseaux sociaux. Il indique, avant même que le jugement ne lui ait été délivré, qu’il fera appel, ce qui nous fait envisager un appel incident de notre part pour alourdir sa peine puisqu’il ne comprend pas. Il estime que, entre élus, on peut se permettre ce genre de mise en cause.
Eh bien, pas nous ! Eh bien pas moi !
Si on veut continuer à ternir l’image du Politique on agit comme le considère Grégory GARESTIER, c’est-à-dire qu’on peut se permettre tout en politique et en particulier en campagne électorale, comme il me l’a dit et comme semblent le considérer ses principaux adjoints. Et d’ailleurs, ils n’ont visiblement pas compris puisqu’ils continuent sur les réseaux sociaux.
Eh bien, ce n’est pas notre façon de faire et nous le prouverons dans la prochaine campagne électorale. Les discussions sur les actes, les réalisations, les options de politiques publiques, les choix : OUI. Les attaques contre les personnes, surtout par insinuation : NON.
Il est grand temps que ces pratiques détestables disparaissent du paysage politique dans notre Pays.

Michel CHAPPAT

La rentrée avec le Forum des Associations

Bonjour à tous et à toutes,

Très bonne ambiance à nouveau pour ce forum des associations qui marque la rentrée.

Nous y étions et avons pu échanger avec les représentants des associations maurepasiennes.

C’est aussi l’occasion pour nous de diffuser nos informations par un tract habituel.

Tract EAM-2019-09.def

Bon courage et très bonne rentrée à toutes et tous.

L’équipe de  »En-Avant-Maurepas » le 07 septembre 2019.

La halle du marché de Maurepas en fumée

Quelle tristesse !
Les habitants du centre ville ont vécu une grande frayeur hier soir devant cet incendie provoqué semble-t-il par un feu de poubelle. Les sapeurs pompiers ont été alertés par une riveraine et sont intervenus très rapidement pour éteindre l’incendie et éviter qu’il ne se propage alentour.

Nous les en remercions chaleureusement. Aucune victime n’est déplorée.

Une enquête judiciaire est nécessaire : Dans l’immédiat nous exigeons une enquête judiciaire pour connaître l’origine exacte de ce sinistre : accident , négligence d’une entreprise intervenant sur le site, acte volontaire. En effet, nous ne devons pas oublier que ce marché n’avait pas fait l’objet de l’attention qu’il méritait de la part de la municipalité mais n’oublions pas non plus que le projet de révision du plan d’urbanisme (PLU) voté par la majorité municipale et à laquelle nous nous étions opposés par notre vote et notre intervention dans l’enquête publique prévoit la possibilité de construction d’immeubles de logements à la place du marché….

Il faut éviter la mort de notre marché : Bien entendu, il appartient à la municipalité de prendre toutes mesures immédiates pour sécuriser le site et pour offrir aux commerçants du marché une solution de remplacement temporaire correcte pour permettre la poursuite de leurs activités.

La question de l’avenir de ce marché est posée. Nous ne manquerons pas de faire nos propositions constructives pour éviter du béton ou un désert…

Un exigence de totale transparence : Nous exigerons bien entendu une totale transparence sur ce dossier contrairement à ce que M. Garestier et son équipe ont toujours privilégié jusqu’à maintenant (voir le dossier destruction-concesssion de la piscine traité en total secret…).

Pour En-Avant-Maurepas, vos élus.

Michel CHAPPAT – Florence BARY. 01-08-2019

 

 

Élections européennes : notre commentaire

Comme vous le savez, En Avant Maurepas n’a pas participé es qualité au débat sur les européennes mais ses membres ont pu le faire individuellement. Et d’ailleurs, la plupart des militants LREM de Maurepas pour cette élection sont membres actifs de En Avant Maurepas.

À Maurepas les résultats peuvent être résumés ainsi :

LREM 27% – Gauche (total PS + PC + LO + LFI + Génération-s) 20% – Écologie (urgence et EELV) 18% – EXTD (RN + DLF) 17% – LR/UDI 12%.

À comparer aux résultats dans les Yvelines :

LREM 30% – Écologie 17% – EXTD (RN+DLF) 17% – LR/UDI 16% – Gauche 15 %.

L’extrême droite fait plus fort qu’auparavant à Maurepas. LR/UDI est en chute libre à Maurepas et dans le département. La Gauche fait mieux ici que dans le reste du département. L’Écologie est à un niveau élevé et à Maurepas un peu plus qu’aux précédentes élections.

Il est difficile d’en dire plus. Et de se projeter sur les municipales.

Mais, la crise à droite est patente même ici à Maurepas.

Et bien entendu les manœuvres pour les municipales sont engagées : qui chez LR/UDI va garder son étiquette et va résister à l’attraction LREM ? Les vestes commencent à changer de couleur, même ici à Maurepas…Avec l’aide active de certaines personnalités …   Par ailleurs, la Gauche va-t-elle s’unir et refaire une alliance comme en 2014 ?.. À suivre…

Nous vous donnons RV cet été pour justement construire l’avenir et préparer les municipales de mars 2020…

…Pour une ville conviviale et une politique responsable.

PISCINE : la casse a commencé

Nous avons tout fait pour l’empêcher, jusqu’à saisir la Justice administrative qui a préféré mettre en avant des questions de procédure parfaitement secondaires pour éviter de traiter le fond ( y-a-t il urgence à casser l’actuelle piscine qui était encore très solide et dont les équipements étaient encore très opérationnels)   : aujourd’hui, 15 mai 2019, la casse de la piscine de Maurepas a commencé.

De manière sauvage, à l’abri des regards, sans aucune précaution pour le désamiantage (les autorités ont été prévenues sans réaction à cette heure), par une entreprise n’ayant pas la certification exigée par la réglementation..

Voilà donc l’illustration de la politique de la municipalité : on casse d’abord, on verra après… Un vrai gâchis (6 millions d’euros économisés par les maurepasiens en 40 ans qui vont s’envoler en poussière) qui sera coûteux pour les finances de la commune. Car il n’y a aucun projet de remplacement. Et l’illusion d’une reconstruction sans frais pour la commune est déjà envolée depuis longtemps au profit d’une concession de 75 millions d’euros confiée au privé pour 25 ans, à coups de millions de subventions publiques,  sans maîtrise du prix des entrées et sans compétition de natation ..

Finalement, quand nous ferons le bilan de l’équipe actuelle, il sera simple : ils auront cassé tout ce qu’ils auront reçu – y compris des finances saines – mais au profit de quoi ?… Regardez ce qu’il restera de l’actuelle piscine : un champ de ruines. Mais de beaux dessins pour faire rêver… Devons nous rester dupes de cette situation ?

Préparons nous dès maintenant pour l’échéance de mars 2020.

Avec nous pour une ville conviviale et une politique responsable.

Michel CHAPPAT

Pour En-Avant-Maurepas le 15 mai 2019

 

PISCINE : les mauvaises surprises arrivent

 

Depuis 4 ans, nous vous alertons sur le dossier piscine :

Fermeture brutale non pour raison de sécurité mais pour raison d’économie avec des suppressions d’emplois à la clé.

Transfert à SQY raté, M. Garestier préférant y renoncer par solidarité avec les élus de son parti.

Aujourd’hui, l’échéance électorale de mars 2020 se dessinant, M. Garestier  »fonce ».

Destruction programmée de l’actuel centre nautique dès maintenant. Sans même étudier la possibilité de le moderniser.

Lancement d’une procédure de concession au privé pour 25 ans avec l’enveloppe astronomique de 75.000.000 (millions) d’euros. Avec une telle somme, on pourrait traiter toutes les écoles et les gymnases.

Mais, à y regarder de près, on s’aperçoit que les procédures ne sont pas conformes au Droit en vigueur.

Que les éléments présentés au conseil municipal sont  »pipés », c’est-à-dire erronés voire mensongers pour induire en erreur.

Nous avons fait des propositions raisonnables et positives : rejetées d’un revers de main par M. Garestier sans même les étudier. Maintenant, il nous élimine des réunions d’appels d’offres.

Que cela signifie-t-il ? Que M. Garestier a perdu le sens de la raison et s’affole pour engager la construction d’un centre nautique neuf avant mars 2020 en fermant les yeux sur les conséquences et l’avenir. Et qu’il veut cacher la réalité. Au profit de qui ???

Or, toutes nos analyses conduisent à une impossibilité de conclure cette concession sans subventions massives, ce qui lui enlève son bien fondé.

Ils nous avaient dit que le privé prendrait le risque financier : c’est faux. C’est Maurepas qui assumera . Et si nous laissons faire, soit nous aurons une piscine en modèle réduit par rapport à l’actuelle soit ce sera irrémédiablement des impôts nouveaux en 2022 (un an après l’ouverture annoncée).

NOUS NE VOULONS PAS DE CELÀ. C’est pourquoi nous avons déféré tout le dossier au contrôle des juges de Versailles.

En demandant de différer la démolition de l’actuel centre nautique qui pourrait être , n’en déplaise à M. Garestier, une solution intéressante en cas d’impossibilité de concéder au privé.

Avec nous pour une ville conviviale et une politique responsable. Parce que nous aimons notre ville, En route pour mars 2020. Avec nous.

L’équipe de  »EN AVANT MAUREPAS ».

Le 17 mars 2019.

Tract-Piscine-2019-02-v4cdef