Archives de catégorie : Bulletin municipal – Expression

Expression en période préélectorale – La réforme territoriale.

Depuis septembre la Loi restreint l’usage du journal municipal. Si nous respectons la règle dans les 1.500 caractères qu’on nous attribue, la majorité fait semblant de se priver d’expression alors que dans les 20 autres pages elle ne se prive pas de vanter ses réalisations et de multiplier la photo du Chef…
Quelques mots sur la Réforme territoriale qui nous a conduits à intégrer SQY en 2016 sans aucun débat et d’autres communes à fusionner (ici ce fut raté avec Coignières). Bilan positif ou négatif ? Ce qu’on peut dire sans polémiquer c’est que cette évolution a compliqué la gestion publique sans apporter ici comme ailleurs la compétence, l’efficacité, la réduction de coûts de gestion attendus. C’est plutôt le contraire.
L’éloignement des services et des citoyens n’a fait que s’accroître. Qui est capable de dire aujourd’hui ce que nous apporte SQY ? Des crédits nouveaux certes mais cela n’aura duré que 3 ans et ce sera bientôt fini, juste après les élections municipales… !!
Pour les grands aménagements SQY représente une force. Mais les élus ont du mal à être au courant des dossiers. La concertation publique (comme pour l’enfouissement de la RN10) semble court-circuiter les élus.
Cette Réforme territoriale a écarté les élus de leur rôle.
Nous y reviendrons dans notre campagne électorale et ferons des propositions pour que Maurepas ne soit pas noyée dans la masse…
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020.

Michel CHAPPAT et Florence BARY

En Avant Maurepas

Proposition : honorer tous les présidents de la République défunts.

La ville de Maurepas présente à tous la géographie de la France. Ainsi, sauf au village, les rues portent le nom d’une région voire d’une rivière de France : la Picardie, Bréhat, Cornouailles, la Gâtine, la Vendée, le Bourbonnais, l’Alsace, la Lorraine… Excellent exercice d’éducation que de passer en revue chacune de ces régions et de chercher ses particularités, son histoire. D’autant que certaines sont inconnues.
Nous avons fait exception en honorant notre ville jumelée Henstedt Ulsburg, ou Mopti au Mali, ou l’ensemble des cités amies. Certains personnages. Erich Von Stroheim, le célèbre acteur de cinéma qui a terminé sa vie à Maurepas et sa compagne. Jean Moulin, héros de la Résistance.
Nous avons aussi pensé aux anciens Maires de Maurepas depuis la Libération : Charles Fournet, Paul Drussant, Guy Schüller, René Ressejac-Duparc, Michel Miserey.
M. Garestier a choisi de commencer à honorer les anciens Présidents de la République mais n’a pensé qu’à sa famille politique en donnant le nom du général de Gaulle à la place de la mairie. Dommage qu’il n’ait pas l’esprit plus large.
Nous, nous proposons que dorénavant Maurepas honore les présidents de la 5ième République défunts, dans le même esprit citoyen et oecuménique que lors de leurs obsèques. Ainsi de Georges Pompidou, François Mitterrand et Jacques Chirac.
Cela aurait un peu plus d’allure.
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020.

Vos élus : Michel CHAPPAT, Président de  »En-Avant-Maurepas », et Florence BARY.

Élection municipale de mars 2020 : on ne peut pas faire ce qu’on veut….

Le 15 mars 2020 aura lieu le premier tour de l’élection municipale pour remplacer l’actuel conseil municipal. Dans la période de six mois avant, depuis le 01 septembre, des règles s’imposent aux municipalités en place : ne pas utiliser l’argent public ou leur position pour valoriser leur action.
M. Garestier le sait bien, lui qui utilise le bulletin municipal comme album photo chaque mois avec une douzaine de portraits de lui-même le mettant en avant. Tout est bon pour la photo…
Ainsi, il eut la bonne idée de supprimer les expressions mensuelles qui nous permettent de nous exprimer en 1.500 signes. La tentation était bonne de se réserver le bulletin municipal pour lui tout seul. Nous avons dit non.
Nous l’avons saisi pour préciser les dispositions afin de permettre à toutes les équipes candidates d’utiliser les salles municipales pour préparer cette élection et organiser des séances publiques avec les habitants.
Nous lui avons aussi rappelé que nous serons très vigilants sur le respect des règles, lui qui a pris l’habitude de quelques libertés à son avantage.
Ainsi toute aide d’une personne morale est interdite. Il aurait dû s’en souvenir lors de la journée du patrimoine mi-septembre !
Les inaugurations pour un oui pour un non : interdites.
La démocratie tant bafouée depuis 2014 peut retrouver quelques couleurs. Peut-être l’occasion d’un nouvel élan pour Maurepas !
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020.

Vos élus : Michel CHAPPAT, Président de  »En-Avant-Maurepas », et Florence BARY.

Taxes et violence : il y a sûrement d’autres réponses aux problèmes…

Les gilets jaunes : Aujourd’hui, nous nous éveillons abasourdis après ces trois samedis de déferlement de colère et de violence dans les grandes métropoles et à Paris. Bien entendu, nous dénonçons ces actes de violence, ces pillages, ces agressions dont les auteurs doivent être punis. Nous rendons hommage aux forces de sécurité (gendarmes policiers pompiers) et avons une pensée pour tous ces commerçants dont le magasin a été abîmé et pillé. Et pour ceux des gilets jaunes qui ont été piégés. Que dire ? Que ces violences et ces colères ne sont pas récentes depuis 2014 (premier mai, bonnets rouges, nuit debout ). À chaque fois le pouvoir a reculé avec des coûts énormes pour l’État et l’économie. Peut-être y a-t-il une autre voie ?…

Taxes et impôts : Enfin cette fois-ci, il est hallucinant qu’une telle avalanche de taxes et d’augmentations (gaz, électricité, diesel, essence, tarif postal, coût astronomique du contrôle technique des autos, sans compter l’augmentation des cotisations de retraite des cadres) arrivant début 2019 ait été votée ou soutenue par la majorité (sans oublier les effets induits par la limitation générale de vitesse à 80Km/h avec son avalanche immédiate de flashes) : elles annulent totalement les efforts du gouvernement pour augmenter le salaire net des salariés en 2018 (certes ce n’est que 1,45% mais c’est toujours cela). Elles alourdissent la ponction sur les retraités. Elles énervent les français à un moment de tensions internationales (Trump et autres) et de flottement de l’activité éconnomique. Certes l’image de la France a été restaurée dans le monde par Emmanuel Macron mais les investissements étrangers dans notre pays ne compensent peut-être pas les annonces de suppressions d’emplois (encore hier SANOFI). Il faut donc persévérer.

La taxe carbone : Il faut retraiter la taxe carbone qui est rejetée. Ceux qui l’ont promue sont bien silencieux aujourd’hui !.. Outre l’effet sur l’usage de l’automobile, cette taxation pénalise aussi la production industrielle et pèse sur l’inflation et l’emploi.

Un problème, une taxe ! Nous regrettons que certains élus qui prônent les baisses d’impôts se laissent aller à voter le contraire sitôt assis dans leur siège d’élu comme c’est le cas à SQY (GEMAPI – commerces vacants) ou à l’assemblée nationale. Michel CHAPPAT l’a dénoncé à SQY mais il s’est retrouvé bien seul….

Nous attendons l’intervention d’E. Macron avec confiance. Il devra maintenant éviter des propos un peu inappropriés et mal perçus et redevenir celui qui parle clair, qui est compris et qui fait ce qu’il dit mais en prenant en compte les situations les plus délicates (ceux qui pratiquent la montagne savent que le premier de cordée se préoccupe toujours du dernier…). Celui qui rassure et qui tient le cap !

LaREM : Nous aurions apprécié que le mouvement LaREM ait su se mettre un peu mieux à l’écoute des français depuis mai 2017 conformément aux attentes. Nous regrettons que certains parlementaires (dont notre députée, A. Bergé) aient choisi de tourner ostensiblement le dos à la moitié de leur électorat et à ses représentants. Dommage ! Certaines mesures comme dans la loi ÉLAN pour le logement en zone rurale auraient pu être évitées : comment attirer les activités si seuls les cadres peuvent se loger et si les autres doivent prendre leur véhicule pour rejoindre leur emploi à plusieurs dizaines de kilomètres ?…

La violence : Enfin, nous sommes contraints de constater le développement de la violence dans la vie : l’attitude de certains responsables et élus, comme ici à Maurepas au conseil municipal où la majorité ne respecte pas ses opposants au point de les insulter avec l’argent public, y contribue. Nous le dénonçons depuis des mois. Nous continuerons au besoin en nous tournant vers la justice (M. Garestier devra répondre prochainement de sa tribune ordurière de décembre 2017 mais probablement aussi d’autres dérapages qui posent question…). Ces attitudes d’irrespect et de violence doivent cesser.

La complexité : notre pays est devenu le champion de la complexité technocratique. Ce phénomène ne fait que s’accentuer. Pas étonnant que les gens n’arrivent plus à suivre, décrochent  et ne comprennent plus. Ils sont fragilisés. Les exemples de la réforme territoriale de F. Hollande et de la retenue à la source confirmée dans sa version originelle par E. Macron malgré ses hésitations sont marquants.

L’année 2019 arrive. Nous vous souhaitons une fin d’année heureuse et une année nouvelle pleine de bonnes choses et positive. Nous nous retrouverons en 2019 avec de gros dossiers à Maurepas sur lesquels nous travaillons déjà :

La piscine : il y a une autre voie que le transfert très coûteux au privé pour 25 ans.

La SEMAU : le démantèlement est lancé. Nous aurons l’oeil pour éviter toute évolution définitive. Et nous vous révèlerons encore une gestion qui pose question…

Le budget : des millions d’euros de dérapages non financés . La mairie est réduite à vendre le patrimoine à cause d’une gestion de projets calamiteuse.

Enfin l’urbanisme avec le PLU : nous serons attentifs pour débusquer les petites faveurs aux amis et pour restaurer l’image de Maurepas en évitant ce qui se passe à Malmedonne et à Pariwest.

Ci-dessous nos dernières expressions et les CR des conseils SQY et Maurepas.

Le 09 décembre 2018

 

 

Vos élus Michel CHAPPAT et Florence BARY.

2018-11-13 Honneur à nos associations – Expression de Décembre 2018

2018-08-14 Une année à hauts risques – Expression de septembre 2018 

‘octobre 2018

CR – Conseil communautaire du 20.09.2018

CR – Conseil municipal du 2 octobre 2018

2018-10-15 M. Garestier a voulu transformer Maurepas – Expression de Novembre 2018

CR-Conseil communautaire du 18.10.2018

CR – Conseil communautaire du 15.11.2018

CR-Conseil municipal du 20 novembre 2018

Piscine et autres sujets : l’aveuglement préélectoral continue…

Lundi soir dernier, la municipalité Garestier nous invitait à une séance d’information sur le dossier piscine.

Nombre de participants ont été déçus car ils n’ont pas obtenu de réponse ou de réponse crédible à leurs questions. Nous ne referons pas ici l’historique de ce dossier (voir la rubrique  »piscine » du site). M. Garestier continue son compte-à-rebours préélectoral au mépris total des exigences légales. Ce dossier pèse entre 40 et 50 millions d’euros sur 25 ans (orientation décidée par la municipalité Garestier). Le besoin de financement pendant cette période est compris entre 1,2 et 1,8 millions d’euros par an pour Maurepas. Le budget de notre commune ne peut le prendre en charge sauf à décider de prix d’entrée de l’ordre de 20 € (nous tenons des exemples à votre disposition) ce qui dissuaderait les usagers qui aiment nager et accroîtrait le déficit à venir….La spirale du déficit.

Mais M. Garestier continue à vouloir lancer et fracasser la commune contre un mur financier des plus dangereux. À grande vitesse, en bâclant les choses, pour sa campagne électorale de 2020, à coups de propagande coûteuse.

Tout le dossier et tous les actes qu’il peut prendre sont et seront soumis au contrôle du Tribunal et nous ne laisserons pas accomplir d’acte irréversible.

Avec nous, pour une ville conviviale et une politique responsable.

En Avant Maurepas 2018-09-30

Notre tribune dans le bulletin municipal : octobre 2018 

Vos élus :

Michel CHAPPAT, Président de  »En-Avant-Maurepas », et Florence BARY.

 

 

Nous vous souhaitons une très bonne rentrée !

Après notre traditionnel Forum des associations, moment de retrouvailles et de convivialité, et la rentrée scolaire, nous nous engageons vers une nouvelle année politique lourde de sens et de risques à Maurepas.

Les sujets piscine, écoles et aménagement mobiliseront notre vigilance en même temps que nous commencerons à préparer  » l’après  »…

Nous vous présentons ci-dessous notre tract de rentrée que vous trouverez dans vos boîtes à lettres dans les prochains jours.

Nous vous souhaitons une excellente rentrée et un excellent automne. N’hésitez pas à prendre contact et à nous indiquer les difficultés que vous pourrez rencontrer. Nous essaierons de vous aider à les surmonter.

Avec nous pour une ville conviviale et une politique responsable.

L’équipe de  » En-Avant-Maurepas ». 2018-09-09

Tract Rentrée 2018-09 2 v3

2018-08-14 Une année à hauts risques – Expression de septembre 2018

Vos élus : Michel CHAPPAT, Président de  »En-Avant-Maurepas », et Florence BARY.

Les bleus au ciel : une grande victoire et un bel exemple

L’équipe de France menée par Hugo lloris nous a fait vibrer et frémir à la fois.

Elle a su préserver un esprit d’équipe réellement sincère, le collectif. Elle a montré que l’engagement, la concentration, le sang-froid dans l’action apportent un résultat fort. C’est cela aussi l’efficacité. Travail, Effort, Abnégation pendant des années ont mené les Bleus à la consécration.

Enfin, la Marseillaise entonnée spontanément sur les marches de l’Élysée ont témoigné d’un attachement intense à notre Pays, dans la diversité et avec ferveur.

Bel exemple ! Merci les Bleus. Vive la France !

Nous vous laissons savourer ce moment heureux et vous souhaitons un très agréable été. Nous reprendrons nos communications mi-août sauf imprévu…

Pour  »En-Avant-Maurepas » – le 16 juillet 2018.

Michel CHAPPAT

Post scriptum : si vous avez le loisir et le temps, voici les liens vers nos récentes expressions dans le bulletin municipal et les CR des récents conseils communautaires et municipaux :

2018-06-12 Transports publics – le mépris de M. Garestier – Expression de juillet 2018

2018-05-15 Panique et impulsivi té – Expression de juin 2018

2018-04-15 Panique à bord – Expression de mai 2018

CR – Conseil communautaire du 28.06.2018

CR – Conseil municipal du 26 juin 2018

CR Conseil communautaire du 29.05.2018

CR Conseil municipal du 22 mai 2018

CR Conseil communautaire du 11.04.2018

CR Conseil municipal du 10 avril 2018

 

Piscine au privé et police intercommunale : nous disons clairement NON

  1. PISCINE : Après avoir renoncé à faire prendre en charge la nouvelle piscine de Maurepas par SQY en mai dernier, M. Garestier précipite le mouvement. Il comprend que le compte à rebours pour les municipales de 2020 l’y oblige. Et pourquoi pas faire de ce projet un projet électoral ?… La tentation est bien là !
    1. Commission des services publics locaux (obligatoire) réunie dans la précipitation..(RAPPEL : nous avions demandé la création d’une commission de travail sur la piscine en avril 2015 : refus net de M. Garestier..).
    2. Convocation du conseil municipal dans la précipitation pour se prononcer sur un rapport de présentation et sur la concession du projet au privé pour 25 ans..
    3. Seul point positif : le principe d’une participation de Coignières et Élancourt au projet.
    4. Gros points négatifs : aucun cadrage financier; un rapport erroné et incomplet qui induit le conseil municipal en erreur; une approche juridique très très fragile
    5. M. Garestier fait croire, dans une illusion aveugle et irresponsable, que ces dispositions ne coûteront rien à Maurepas, sans aucune étude sérieuse, sans aucune référence sérieuse. (Nous avons trouvé quelques cas qui se sont très mal terminés pour les communes concernées).
    6. NOUS DISONS NON :  le travail préparatoire est orienté et manque de sérieux. La position de M. Garestier fait courir des risques financiers très sérieux pour l’avenir de MAUREPAS. Il est indispensable de traiter plus sérieusement le projet de la municipalité qui pèsera plus de 45 millions d’euros au total sur 25 ans..
    7. Nous soumettrons les délibérations à la censure des juridictions compétentes.
    8. Nous proposerons un autre projet aux maurepasiens.
    9. Nous considérons que c’est aux maurepasiens de trancher démocratiquement lors de l’élection municipale de 2020.
  2. Police intercommunale : Comme il l’avait annoncé lors des vœux, M. Garestier fusionne la police municipale de Maurepas avec celle de Coignières, avant la fusion avec celle d’Élancourt.
    1. Cette décision est pour nous la preuve de l’échec de la politique de sécurité de M. Garestier: depuis deux ans, le nombre des effractions et des agressions a explosé à Maurepas. Conclusion de M. Garestier : il faut augmenter les effectifs de police et, alors qu’il avait fermé la piscine pour financer la police municipale , il fait illusion à nouveau en fusionnant avec Coignières.
    2. Nous disons NON : la sécurité c’est la responsabilité du Maire et pas d’un duo ou d’un trio de Maires, dont on devine très bien qui serait le vrai Chef à terme si la fusion avec Élancourt devenait effective.
    3. Sur ce sujet sensible aussi, nous ferons des propositions pour une autre politique de sécurité plus efficace à Maurepas et pour une redéfinition des missions de notre police.

Rejoignez nous pour une ville conviviale et une politique responsable ! En route pour 2020.

Ci-dessous les liens pour les comptes rendus des conseils (Maurepas et SQY) et pour notre expression de mars 2018.

Pour En-Avant-Maurepas

Michel CHAPPAT – Florence BARY. 03-03-2018              

‘espoir pour demain – Expression de mars 2018

CR – Conseil municipal du 31 janvier 2018

CR – Conseil municipal du 13 février 2018

CR – Conseil communautaire du 16.02.2018