Archives de l’auteur : admin

Devoir accompli. À bientôt.

Depuis six ans nous défendons nos valeurs dans des conditions difficiles et nous portons la voix de celles et ceux qui nous ont fait confiance.
Nous avons le sentiment du devoir accompli.
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville.

Michel CHAPPAT

En Avant Maurepas

Nouvelle sanction pour M. Garestier : son adjoint aux finances claque la porte

L’adjoint aux Finances de Maurepas ne se représentera pas dans quelques semaines à l’élection
municipale sur la liste du maire sortant. Il vient de l’annoncer.
« Je ne conçois pas la politique sans transparence auprès de ceux qui nous ont fait confiance. Je tiens donc à alerter du risque que ferait porter aux finances de notre ville, une fuite en avant constituée de promesses intenables dont les propriétaires paieront le prix fort post-élections municipales de mars 2020 » écrit notamment l’adjoint aux Finances dans un communiqué.
L’adjoint aux finances alerte sur le fait que le centre aquatique n’est pas financé et que « les
hypothèses financières et contractuelles […] augurent un risque non négligeable pour la ville » .
« La taxe d’habitation disparaissant et la pression constante du gouvernement sur les budgets locaux s’accélérant, le seul levier reposera sur la taxe foncière impliquant une hausse d’environ 30 % à niveau de service public équivalent » ajoute-t-il encore.
Les pires craintes sur l’avenir des finances locales et le maintien des services publics locaux,
exprimées depuis des années par Michel Chappat et Florence Bary au cours des séances du conseil municipal, se trouvent ainsi confirmées par un membre de la majorité du maire sortant.
Le projet actuel de centre aquatique intercommunal est toxique pour Maurepas !
Michel Chappat, conseiller municipal de Maurepas, conseiller communautaire de Saint-Quentin-en-Yvelines, salue la cohérence de Sylvestre Dognin, qui a préféré la vérité aux mensonges, son courage et son sens des responsabilités.
Michel Chappat, avec ses co-listières et ses co-listiers, appelle toutes les Maurepasiennes et tous les Maurepasiens à se déplacer les dimanches 15 et 22 mars 2020 pour éviter les choix néfastes pour Maurepas et ses habitants en apportant leur voix à la liste « Ensemble, En Avant Maurepas ».

4 février 2020 Communiqué Michel Chappat

Michel CHAPPAT

En Avant Maurepas

Clap de fin – M. Garestier continue de bafouer les règles

Depuis septembre la Loi restreint l’usage du journal municipal. Si nous respectons la règle dans les 1.500 caractères qu’on nous attribue, la majorité fait semblant de se priver d’expression alors que dans les 20 autres pages elle ne se prive pas de se mettre en avant.
Nous avons dénoncé l’attitude du maire sortant. Il continue de plus belle. Ainsi la cérémonie des voeux s’est transformée en opération séduction pour les pompiers et pour les associations, innovation de l’année électorale… C’est formellement interdit mais cela peut rapporter des voix.
Finalement, elle a ressemblé plutôt à un luxueux pot d’adieux organisé par le maire sortant pour ses amis. C’est formellement interdit mais cela peut rapporter des voix.
La piscine qui ne devait rien coûter mais qui coûtera des millions à Maurepas occupe une bonne partie du dernier bulletin municipal, en anticipation de la campagne électorale des sortants. C’est formellement interdit mais cela peut rapporter des voix.
La halle du marché fait l’objet d’une concertation accélérée pour avoir un projet avant l’élection. À la va vite…
Nous avons dénoncé et nous combattrons toujours ces excès. Nous avons toujours défendu la bonne mesure et nous continuerons.
Cette expression est la dernière de notre mandat. Nous prenons rendez-vous avec vous pour présenter nos propositions pour les 6 ans à venir.
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020. Et que l’espoir revienne !

Michel CHAPPAT

En Avant Maurepas

Nous vous souhaitons une très belle année 2020

2020 sera pour nous une grande année, celle de l’élection municipale de mars (les 15 et 22) où nous proposerons une autre politique pour Maurepas avec un projet ambitieux et novateur pour tourner la page de 6 années de rupture effrénée et aveugle.

Mais 2020, c’est aussi une année nouvelle pour chacun et chacune d’entre vous. Nous vous la souhaitons heureuse et pleine de satisfactions. Vous trouverez ci-dessous notre calendrier distribué à tous les maurepasiens et toutes les maurepasiennes.

En-Avant-Maurepas Calendrier 2020

Expression en période préélectorale – 2020 année d’espoir ?

Depuis septembre la Loi restreint l’usage du journal municipal. Si nous respectons la règle dans les 1.500 caractères qu’on nous attribue, la majorité fait semblant de se priver d’expression alors que dans les 20 autres pages elle ne se prive pas de se mettre en avant.
Ces restrictions ne l’empêchent pas non plus d’organiser des inaugurations au mépris total du code électoral.
Elles n’empêchent pas le Maire sortant de faire la tournée des assemblées des associations, alors que nous n’y sommes pas conviés et que nous votons les subventions. Il y a là problème, encore.
Une année électorale est certes celle du bilan de l’action des sortants mais aussi, et pour tous, une année d’espoir. Espoir pour ceux qui soutiennent les sortants de les voir reconduits pour six ans. Espoir pour les opposants de voir validée une nouvelle politique municipale.
L’élection municipale est celle qui est la plus ouverte à l’exercice de la démocratie malgré quelques règles pour ne pas avantager les sortants au détriment des autres citoyens attirés par l’action publique.
Pour ce qui nous concerne, chacun a pu constater que nous sommes très vigilants. Nous le resterons jusqu’au bout pour que ces règles soient strictement respectées.
Mais revenons à l’essentiel : nous vous souhaitons une très bonne année 2020. Qu’elle apporte à chacun joie, santé et confiance.
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. Et n’oubliez pas de vous inscrire sur la liste électorale…

Michel CHAPPAT et Florence BARY

En Avant Maurepas

Grégory GARESTIER puni en correctionnelle

Nous nous étions exprimés à plusieurs reprises sur les excès observés sur les réseaux sociaux, en particulier venant de certains élus de l’équipe de M. GARESTIER qu’il tolérait. Nous étions intervenus à plusieurs reprises en conseil municipal. Bien que nos noms soient délibérément et régulièrement salis sur les réseaux sociaux, nous n’avons jamais répondu ni réagi. Visiblement rien n’y faisait, les excès continuaient impunément.
Jusqu’à cette tribune de décembre 2017, publiée dans le bulletin municipal qui est financé par nos impôts, en apparence signée des 25 élus de la majorité municipale (l’équipe de M. GARESTIER).
Cette expression n’était pas anodine puisqu’elle m’attribuait nommément la responsabilité de certains faits délictueux qui seraient intervenus lorsque j’étais adjoint aux finances, faits qui n’existent pas.
Cette expression portait atteinte non seulement à mon honorabilité mais aussi indirectement à celle de ma famille puisque mon nom était seul cité.
Je me suis donc résolu à déposer une plainte en diffamation devant le Tribunal de Grande Instance de Versailles.
La 8ième chambre du tribunal correctionnel a rendu son jugement lundi 18 novembre dernier :
 M. Grégory GARESTIER est reconnu coupable du délit de diffamation publique envers M. Michel CHAPPAT, en sa qualité d’ancien adjoint aux finances.
 M. Grégory GARESTIER est condamné à verser à M. Michel CHAPPAT la somme de 5.500 € au titre de dommages et intérêts.
 M. Grégory GARESTIER est condamné à une amende pénale de 1.500 €.
 L’Exécution provisoire est ordonnée.
 De même que la publication du jugement dans le bulletin municipal de Maurepas et sur le site de la ville pendant deux mois.
Dans un numéro d’équilibriste communicant habituel, M. Grégory GARESTIER a immédiatement réagi sur les réseaux sociaux. Il indique, avant même que le jugement ne lui ait été délivré, qu’il fera appel, ce qui nous fait envisager un appel incident de notre part pour alourdir sa peine puisqu’il ne comprend pas. Il estime que, entre élus, on peut se permettre ce genre de mise en cause.
Eh bien, pas nous ! Eh bien pas moi !
Si on veut continuer à ternir l’image du Politique on agit comme le considère Grégory GARESTIER, c’est-à-dire qu’on peut se permettre tout en politique et en particulier en campagne électorale, comme il me l’a dit et comme semblent le considérer ses principaux adjoints. Et d’ailleurs, ils n’ont visiblement pas compris puisqu’ils continuent sur les réseaux sociaux.
Eh bien, ce n’est pas notre façon de faire et nous le prouverons dans la prochaine campagne électorale. Les discussions sur les actes, les réalisations, les options de politiques publiques, les choix : OUI. Les attaques contre les personnes, surtout par insinuation : NON.
Il est grand temps que ces pratiques détestables disparaissent du paysage politique dans notre Pays.

Michel CHAPPAT

Tracts En Avant Maurepas 2020

Tract EAM-2019-09.def
Titre: Tract EAM-2019-09.def (0 clic)
Légende:
Nom du fichier: tract-eam-2019-09-def-2.pdf
Taille: 4 Mo
Tract EAM-nov-BAT
Titre: Tract EAM-nov-BAT (0 clic)
Légende:
Nom du fichier: tract-eam-nov-bat.pdf
Taille: 2 Mo