Archives de l’auteur : admin

Notre expression du mois

Il est parfois des moments où les divergences s’effacent devant des valeurs plus œcuméniques. Ce fut le cas lors des attentats de 2015 – 2016. C’est le cas lors de la disparition de nos grands responsables, par exemple les présidents de la République.

Nous proposons donc que la commune les honore dorénavant. M. Garestier a commencé avec le général de Gaulle. Poursuivons avec ses successeurs…

2019-10-15 Honorer les Présidents – Expression de Novembre 2019

Avec nous pour une ville conviviale et une politique responsable. Et un peu de tolérance…

L’équipe de En-Avant-Maurepas

 

Proposition : honorer tous les présidents de la République défunts.

La ville de Maurepas présente à tous la géographie de la France. Ainsi, sauf au village, les rues portent le nom d’une région voire d’une rivière de France : la Picardie, Bréhat, Cornouailles, la Gâtine, la Vendée, le Bourbonnais, l’Alsace, la Lorraine… Excellent exercice d’éducation que de passer en revue chacune de ces régions et de chercher ses particularités, son histoire. D’autant que certaines sont inconnues.
Nous avons fait exception en honorant notre ville jumelée Henstedt Ulsburg, ou Mopti au Mali, ou l’ensemble des cités amies. Certains personnages. Erich Von Stroheim, le célèbre acteur de cinéma qui a terminé sa vie à Maurepas et sa compagne. Jean Moulin, héros de la Résistance.
Nous avons aussi pensé aux anciens Maires de Maurepas depuis la Libération : Charles Fournet, Paul Drussant, Guy Schüller, René Ressejac-Duparc, Michel Miserey.
M. Garestier a choisi de commencer à honorer les anciens Présidents de la République mais n’a pensé qu’à sa famille politique en donnant le nom du général de Gaulle à la place de la mairie. Dommage qu’il n’ait pas l’esprit plus large.
Nous, nous proposons que dorénavant Maurepas honore les présidents de la 5ième République défunts, dans le même esprit citoyen et oecuménique que lors de leurs obsèques. Ainsi de Georges Pompidou, François Mitterrand et Jacques Chirac.
Cela aurait un peu plus d’allure.
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020.

Vos élus : Michel CHAPPAT, Président de  »En-Avant-Maurepas », et Florence BARY.

Élection municipale de mars 2020 : on ne peut pas faire ce qu’on veut….

Le 15 mars 2020 aura lieu le premier tour de l’élection municipale pour remplacer l’actuel conseil municipal. Dans la période de six mois avant, depuis le 01 septembre, des règles s’imposent aux municipalités en place : ne pas utiliser l’argent public ou leur position pour valoriser leur action.
M. Garestier le sait bien, lui qui utilise le bulletin municipal comme album photo chaque mois avec une douzaine de portraits de lui-même le mettant en avant. Tout est bon pour la photo…
Ainsi, il eut la bonne idée de supprimer les expressions mensuelles qui nous permettent de nous exprimer en 1.500 signes. La tentation était bonne de se réserver le bulletin municipal pour lui tout seul. Nous avons dit non.
Nous l’avons saisi pour préciser les dispositions afin de permettre à toutes les équipes candidates d’utiliser les salles municipales pour préparer cette élection et organiser des séances publiques avec les habitants.
Nous lui avons aussi rappelé que nous serons très vigilants sur le respect des règles, lui qui a pris l’habitude de quelques libertés à son avantage.
Ainsi toute aide d’une personne morale est interdite. Il aurait dû s’en souvenir lors de la journée du patrimoine mi-septembre !
Les inaugurations pour un oui pour un non : interdites.
La démocratie tant bafouée depuis 2014 peut retrouver quelques couleurs. Peut-être l’occasion d’un nouvel élan pour Maurepas !
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020.

Vos élus : Michel CHAPPAT, Président de  »En-Avant-Maurepas », et Florence BARY.

La rentrée avec le Forum des Associations

Bonjour à tous et à toutes,

Très bonne ambiance à nouveau pour ce forum des associations qui marque la rentrée.

Nous y étions et avons pu échanger avec les représentants des associations maurepasiennes.

C’est aussi l’occasion pour nous de diffuser nos informations par un tract habituel.

Tract EAM-2019-09.def

Bon courage et très bonne rentrée à toutes et tous.

L’équipe de  »En-Avant-Maurepas » le 07 septembre 2019.

La halle du marché de Maurepas en fumée

Quelle tristesse !
Les habitants du centre ville ont vécu une grande frayeur hier soir devant cet incendie provoqué semble-t-il par un feu de poubelle. Les sapeurs pompiers ont été alertés par une riveraine et sont intervenus très rapidement pour éteindre l’incendie et éviter qu’il ne se propage alentour.

Nous les en remercions chaleureusement. Aucune victime n’est déplorée.

Une enquête judiciaire est nécessaire : Dans l’immédiat nous exigeons une enquête judiciaire pour connaître l’origine exacte de ce sinistre : accident , négligence d’une entreprise intervenant sur le site, acte volontaire. En effet, nous ne devons pas oublier que ce marché n’avait pas fait l’objet de l’attention qu’il méritait de la part de la municipalité mais n’oublions pas non plus que le projet de révision du plan d’urbanisme (PLU) voté par la majorité municipale et à laquelle nous nous étions opposés par notre vote et notre intervention dans l’enquête publique prévoit la possibilité de construction d’immeubles de logements à la place du marché….

Il faut éviter la mort de notre marché : Bien entendu, il appartient à la municipalité de prendre toutes mesures immédiates pour sécuriser le site et pour offrir aux commerçants du marché une solution de remplacement temporaire correcte pour permettre la poursuite de leurs activités.

La question de l’avenir de ce marché est posée. Nous ne manquerons pas de faire nos propositions constructives pour éviter du béton ou un désert…

Un exigence de totale transparence : Nous exigerons bien entendu une totale transparence sur ce dossier contrairement à ce que M. Garestier et son équipe ont toujours privilégié jusqu’à maintenant (voir le dossier destruction-concesssion de la piscine traité en total secret…).

Pour En-Avant-Maurepas, vos élus.

Michel CHAPPAT – Florence BARY. 01-08-2019

 

 

Élections européennes : notre commentaire

Comme vous le savez, En Avant Maurepas n’a pas participé es qualité au débat sur les européennes mais ses membres ont pu le faire individuellement. Et d’ailleurs, la plupart des militants LREM de Maurepas pour cette élection sont membres actifs de En Avant Maurepas.

À Maurepas les résultats peuvent être résumés ainsi :

LREM 27% – Gauche (total PS + PC + LO + LFI + Génération-s) 20% – Écologie (urgence et EELV) 18% – EXTD (RN + DLF) 17% – LR/UDI 12%.

À comparer aux résultats dans les Yvelines :

LREM 30% – Écologie 17% – EXTD (RN+DLF) 17% – LR/UDI 16% – Gauche 15 %.

L’extrême droite fait plus fort qu’auparavant à Maurepas. LR/UDI est en chute libre à Maurepas et dans le département. La Gauche fait mieux ici que dans le reste du département. L’Écologie est à un niveau élevé et à Maurepas un peu plus qu’aux précédentes élections.

Il est difficile d’en dire plus. Et de se projeter sur les municipales.

Mais, la crise à droite est patente même ici à Maurepas.

Et bien entendu les manœuvres pour les municipales sont engagées : qui chez LR/UDI va garder son étiquette et va résister à l’attraction LREM ? Les vestes commencent à changer de couleur, même ici à Maurepas…Avec l’aide active de certaines personnalités …   Par ailleurs, la Gauche va-t-elle s’unir et refaire une alliance comme en 2014 ?.. À suivre…

Nous vous donnons RV cet été pour justement construire l’avenir et préparer les municipales de mars 2020…

…Pour une ville conviviale et une politique responsable.

PISCINE : la casse a commencé

Nous avons tout fait pour l’empêcher, jusqu’à saisir la Justice administrative qui a préféré mettre en avant des questions de procédure parfaitement secondaires pour éviter de traiter le fond ( y-a-t il urgence à casser l’actuelle piscine qui était encore très solide et dont les équipements étaient encore très opérationnels)   : aujourd’hui, 15 mai 2019, la casse de la piscine de Maurepas a commencé.

De manière sauvage, à l’abri des regards, sans aucune précaution pour le désamiantage (les autorités ont été prévenues sans réaction à cette heure), par une entreprise n’ayant pas la certification exigée par la réglementation..

Voilà donc l’illustration de la politique de la municipalité : on casse d’abord, on verra après… Un vrai gâchis (6 millions d’euros économisés par les maurepasiens en 40 ans qui vont s’envoler en poussière) qui sera coûteux pour les finances de la commune. Car il n’y a aucun projet de remplacement. Et l’illusion d’une reconstruction sans frais pour la commune est déjà envolée depuis longtemps au profit d’une concession de 75 millions d’euros confiée au privé pour 25 ans, à coups de millions de subventions publiques,  sans maîtrise du prix des entrées et sans compétition de natation ..

Finalement, quand nous ferons le bilan de l’équipe actuelle, il sera simple : ils auront cassé tout ce qu’ils auront reçu – y compris des finances saines – mais au profit de quoi ?… Regardez ce qu’il restera de l’actuelle piscine : un champ de ruines. Mais de beaux dessins pour faire rêver… Devons nous rester dupes de cette situation ?

Préparons nous dès maintenant pour l’échéance de mars 2020.

Avec nous pour une ville conviviale et une politique responsable.

Michel CHAPPAT

Pour En-Avant-Maurepas le 15 mai 2019

 

PISCINE : les mauvaises surprises arrivent

 

Depuis 4 ans, nous vous alertons sur le dossier piscine :

Fermeture brutale non pour raison de sécurité mais pour raison d’économie avec des suppressions d’emplois à la clé.

Transfert à SQY raté, M. Garestier préférant y renoncer par solidarité avec les élus de son parti.

Aujourd’hui, l’échéance électorale de mars 2020 se dessinant, M. Garestier  »fonce ».

Destruction programmée de l’actuel centre nautique dès maintenant. Sans même étudier la possibilité de le moderniser.

Lancement d’une procédure de concession au privé pour 25 ans avec l’enveloppe astronomique de 75.000.000 (millions) d’euros. Avec une telle somme, on pourrait traiter toutes les écoles et les gymnases.

Mais, à y regarder de près, on s’aperçoit que les procédures ne sont pas conformes au Droit en vigueur.

Que les éléments présentés au conseil municipal sont  »pipés », c’est-à-dire erronés voire mensongers pour induire en erreur.

Nous avons fait des propositions raisonnables et positives : rejetées d’un revers de main par M. Garestier sans même les étudier. Maintenant, il nous élimine des réunions d’appels d’offres.

Que cela signifie-t-il ? Que M. Garestier a perdu le sens de la raison et s’affole pour engager la construction d’un centre nautique neuf avant mars 2020 en fermant les yeux sur les conséquences et l’avenir. Et qu’il veut cacher la réalité. Au profit de qui ???

Or, toutes nos analyses conduisent à une impossibilité de conclure cette concession sans subventions massives, ce qui lui enlève son bien fondé.

Ils nous avaient dit que le privé prendrait le risque financier : c’est faux. C’est Maurepas qui assumera . Et si nous laissons faire, soit nous aurons une piscine en modèle réduit par rapport à l’actuelle soit ce sera irrémédiablement des impôts nouveaux en 2022 (un an après l’ouverture annoncée).

NOUS NE VOULONS PAS DE CELÀ. C’est pourquoi nous avons déféré tout le dossier au contrôle des juges de Versailles.

En demandant de différer la démolition de l’actuel centre nautique qui pourrait être , n’en déplaise à M. Garestier, une solution intéressante en cas d’impossibilité de concéder au privé.

Avec nous pour une ville conviviale et une politique responsable. Parce que nous aimons notre ville, En route pour mars 2020. Avec nous.

L’équipe de  »EN AVANT MAUREPAS ».

Le 17 mars 2019.

Tract-Piscine-2019-02-v4cdef

Grave interrogation sur l’eau à Maurepas

Nous avons reçu de Véolia un courrier confirmant la fin dans 15 jours de son contrat de distribution de l’eau potable à Maurepas.

Mais nous ne savons pas qui le remplacera. Une fois de plus ce dossier de l’eau est traité de manière lamentable par la majorité au pouvoir à Maurepas et à SQY qui a pris soin depuis 2014 de nous éliminer de toute représentation dans les instances responsables. Qui ne nous écoute pas. Qui ne prend en compte aucune de nos propositions. Et qui ne répond pas aux questions des maurepasiens. Dommage !

Avec nos collègues du MODEM et de MDS, nous avons donc saisi le Préfet des Yvelines et alerté la presse.

Alerte Préfet BROT 2018-12-14.signée

Communiqué de presse 2018-12-14

Vos élus Michel CHAPPAT et Florence BARY. 15-12-2018