Archives de l’auteur : admin

Nous vous souhaitons une très belle année 2020

2020 sera pour nous une grande année, celle de l’élection municipale de mars (les 15 et 22) où nous proposerons une autre politique pour Maurepas avec un projet ambitieux et novateur pour tourner la page de 6 années de rupture effrénée et aveugle.

Mais 2020, c’est aussi une année nouvelle pour chacun et chacune d’entre vous. Nous vous la souhaitons heureuse et pleine de satisfactions. Vous trouverez ci-dessous notre calendrier distribué à tous les maurepasiens et toutes les maurepasiennes.

En-Avant-Maurepas Calendrier 2020

Expression en période préélectorale – 2020 année d’espoir ?

Depuis septembre la Loi restreint l’usage du journal municipal. Si nous respectons la règle dans les 1.500 caractères qu’on nous attribue, la majorité fait semblant de se priver d’expression alors que dans les 20 autres pages elle ne se prive pas de se mettre en avant.
Ces restrictions ne l’empêchent pas non plus d’organiser des inaugurations au mépris total du code électoral.
Elles n’empêchent pas le Maire sortant de faire la tournée des assemblées des associations, alors que nous n’y sommes pas conviés et que nous votons les subventions. Il y a là problème, encore.
Une année électorale est certes celle du bilan de l’action des sortants mais aussi, et pour tous, une année d’espoir. Espoir pour ceux qui soutiennent les sortants de les voir reconduits pour six ans. Espoir pour les opposants de voir validée une nouvelle politique municipale.
L’élection municipale est celle qui est la plus ouverte à l’exercice de la démocratie malgré quelques règles pour ne pas avantager les sortants au détriment des autres citoyens attirés par l’action publique.
Pour ce qui nous concerne, chacun a pu constater que nous sommes très vigilants. Nous le resterons jusqu’au bout pour que ces règles soient strictement respectées.
Mais revenons à l’essentiel : nous vous souhaitons une très bonne année 2020. Qu’elle apporte à chacun joie, santé et confiance.
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. Et n’oubliez pas de vous inscrire sur la liste électorale…

Michel CHAPPAT et Florence BARY

En Avant Maurepas

Grégory GARESTIER puni en correctionnelle

Nous nous étions exprimés à plusieurs reprises sur les excès observés sur les réseaux sociaux, en particulier venant de certains élus de l’équipe de M. GARESTIER qu’il tolérait. Nous étions intervenus à plusieurs reprises en conseil municipal. Bien que nos noms soient délibérément et régulièrement salis sur les réseaux sociaux, nous n’avons jamais répondu ni réagi. Visiblement rien n’y faisait, les excès continuaient impunément.
Jusqu’à cette tribune de décembre 2017, publiée dans le bulletin municipal qui est financé par nos impôts, en apparence signée des 25 élus de la majorité municipale (l’équipe de M. GARESTIER).
Cette expression n’était pas anodine puisqu’elle m’attribuait nommément la responsabilité de certains faits délictueux qui seraient intervenus lorsque j’étais adjoint aux finances, faits qui n’existent pas.
Cette expression portait atteinte non seulement à mon honorabilité mais aussi indirectement à celle de ma famille puisque mon nom était seul cité.
Je me suis donc résolu à déposer une plainte en diffamation devant le Tribunal de Grande Instance de Versailles.
La 8ième chambre du tribunal correctionnel a rendu son jugement lundi 18 novembre dernier :
 M. Grégory GARESTIER est reconnu coupable du délit de diffamation publique envers M. Michel CHAPPAT, en sa qualité d’ancien adjoint aux finances.
 M. Grégory GARESTIER est condamné à verser à M. Michel CHAPPAT la somme de 5.500 € au titre de dommages et intérêts.
 M. Grégory GARESTIER est condamné à une amende pénale de 1.500 €.
 L’Exécution provisoire est ordonnée.
 De même que la publication du jugement dans le bulletin municipal de Maurepas et sur le site de la ville pendant deux mois.
Dans un numéro d’équilibriste communicant habituel, M. Grégory GARESTIER a immédiatement réagi sur les réseaux sociaux. Il indique, avant même que le jugement ne lui ait été délivré, qu’il fera appel, ce qui nous fait envisager un appel incident de notre part pour alourdir sa peine puisqu’il ne comprend pas. Il estime que, entre élus, on peut se permettre ce genre de mise en cause.
Eh bien, pas nous ! Eh bien pas moi !
Si on veut continuer à ternir l’image du Politique on agit comme le considère Grégory GARESTIER, c’est-à-dire qu’on peut se permettre tout en politique et en particulier en campagne électorale, comme il me l’a dit et comme semblent le considérer ses principaux adjoints. Et d’ailleurs, ils n’ont visiblement pas compris puisqu’ils continuent sur les réseaux sociaux.
Eh bien, ce n’est pas notre façon de faire et nous le prouverons dans la prochaine campagne électorale. Les discussions sur les actes, les réalisations, les options de politiques publiques, les choix : OUI. Les attaques contre les personnes, surtout par insinuation : NON.
Il est grand temps que ces pratiques détestables disparaissent du paysage politique dans notre Pays.

Michel CHAPPAT

Expression en période préélectorale – La réforme territoriale.

Depuis septembre la Loi restreint l’usage du journal municipal. Si nous respectons la règle dans les 1.500 caractères qu’on nous attribue, la majorité fait semblant de se priver d’expression alors que dans les 20 autres pages elle ne se prive pas de vanter ses réalisations et de multiplier la photo du Chef…
Quelques mots sur la Réforme territoriale qui nous a conduits à intégrer SQY en 2016 sans aucun débat et d’autres communes à fusionner (ici ce fut raté avec Coignières). Bilan positif ou négatif ? Ce qu’on peut dire sans polémiquer c’est que cette évolution a compliqué la gestion publique sans apporter ici comme ailleurs la compétence, l’efficacité, la réduction de coûts de gestion attendus. C’est plutôt le contraire.
L’éloignement des services et des citoyens n’a fait que s’accroître. Qui est capable de dire aujourd’hui ce que nous apporte SQY ? Des crédits nouveaux certes mais cela n’aura duré que 3 ans et ce sera bientôt fini, juste après les élections municipales… !!
Pour les grands aménagements SQY représente une force. Mais les élus ont du mal à être au courant des dossiers. La concertation publique (comme pour l’enfouissement de la RN10) semble court-circuiter les élus.
Cette Réforme territoriale a écarté les élus de leur rôle.
Nous y reviendrons dans notre campagne électorale et ferons des propositions pour que Maurepas ne soit pas noyée dans la masse…
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020.

Michel CHAPPAT et Florence BARY

En Avant Maurepas

Notre expression du mois

Il est parfois des moments où les divergences s’effacent devant des valeurs plus œcuméniques. Ce fut le cas lors des attentats de 2015 – 2016. C’est le cas lors de la disparition de nos grands responsables, par exemple les présidents de la République.

Nous proposons donc que la commune les honore dorénavant. M. Garestier a commencé avec le général de Gaulle. Poursuivons avec ses successeurs…

2019-10-15 Honorer les Présidents – Expression de Novembre 2019

Avec nous pour une ville conviviale et une politique responsable. Et un peu de tolérance…

L’équipe de En-Avant-Maurepas

 

Proposition : honorer tous les présidents de la République défunts.

La ville de Maurepas présente à tous la géographie de la France. Ainsi, sauf au village, les rues portent le nom d’une région voire d’une rivière de France : la Picardie, Bréhat, Cornouailles, la Gâtine, la Vendée, le Bourbonnais, l’Alsace, la Lorraine… Excellent exercice d’éducation que de passer en revue chacune de ces régions et de chercher ses particularités, son histoire. D’autant que certaines sont inconnues.
Nous avons fait exception en honorant notre ville jumelée Henstedt Ulsburg, ou Mopti au Mali, ou l’ensemble des cités amies. Certains personnages. Erich Von Stroheim, le célèbre acteur de cinéma qui a terminé sa vie à Maurepas et sa compagne. Jean Moulin, héros de la Résistance.
Nous avons aussi pensé aux anciens Maires de Maurepas depuis la Libération : Charles Fournet, Paul Drussant, Guy Schüller, René Ressejac-Duparc, Michel Miserey.
M. Garestier a choisi de commencer à honorer les anciens Présidents de la République mais n’a pensé qu’à sa famille politique en donnant le nom du général de Gaulle à la place de la mairie. Dommage qu’il n’ait pas l’esprit plus large.
Nous, nous proposons que dorénavant Maurepas honore les présidents de la 5ième République défunts, dans le même esprit citoyen et oecuménique que lors de leurs obsèques. Ainsi de Georges Pompidou, François Mitterrand et Jacques Chirac.
Cela aurait un peu plus d’allure.
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020.

Vos élus : Michel CHAPPAT, Président de ”En-Avant-Maurepas”, et Florence BARY.

Élection municipale de mars 2020 : on ne peut pas faire ce qu’on veut….

Le 15 mars 2020 aura lieu le premier tour de l’élection municipale pour remplacer l’actuel conseil municipal. Dans la période de six mois avant, depuis le 01 septembre, des règles s’imposent aux municipalités en place : ne pas utiliser l’argent public ou leur position pour valoriser leur action.
M. Garestier le sait bien, lui qui utilise le bulletin municipal comme album photo chaque mois avec une douzaine de portraits de lui-même le mettant en avant. Tout est bon pour la photo…
Ainsi, il eut la bonne idée de supprimer les expressions mensuelles qui nous permettent de nous exprimer en 1.500 signes. La tentation était bonne de se réserver le bulletin municipal pour lui tout seul. Nous avons dit non.
Nous l’avons saisi pour préciser les dispositions afin de permettre à toutes les équipes candidates d’utiliser les salles municipales pour préparer cette élection et organiser des séances publiques avec les habitants.
Nous lui avons aussi rappelé que nous serons très vigilants sur le respect des règles, lui qui a pris l’habitude de quelques libertés à son avantage.
Ainsi toute aide d’une personne morale est interdite. Il aurait dû s’en souvenir lors de la journée du patrimoine mi-septembre !
Les inaugurations pour un oui pour un non : interdites.
La démocratie tant bafouée depuis 2014 peut retrouver quelques couleurs. Peut-être l’occasion d’un nouvel élan pour Maurepas !
Ensemble pour une ville conviviale et une politique responsable. Car nous aimons notre ville. En route pour mars 2020.

Vos élus : Michel CHAPPAT, Président de ”En-Avant-Maurepas”, et Florence BARY.

La rentrée avec le Forum des Associations

Bonjour à tous et à toutes,

Très bonne ambiance à nouveau pour ce forum des associations qui marque la rentrée.

Nous y étions et avons pu échanger avec les représentants des associations maurepasiennes.

C’est aussi l’occasion pour nous de diffuser nos informations par un tract habituel.

Tract EAM-2019-09.def

Bon courage et très bonne rentrée à toutes et tous.

L’équipe de ”En-Avant-Maurepas” le 07 septembre 2019.

La halle du marché de Maurepas en fumée

Quelle tristesse !
Les habitants du centre ville ont vécu une grande frayeur hier soir devant cet incendie provoqué semble-t-il par un feu de poubelle. Les sapeurs pompiers ont été alertés par une riveraine et sont intervenus très rapidement pour éteindre l’incendie et éviter qu’il ne se propage alentour.

Nous les en remercions chaleureusement. Aucune victime n’est déplorée.

Une enquête judiciaire est nécessaire : Dans l’immédiat nous exigeons une enquête judiciaire pour connaître l’origine exacte de ce sinistre : accident , négligence d’une entreprise intervenant sur le site, acte volontaire. En effet, nous ne devons pas oublier que ce marché n’avait pas fait l’objet de l’attention qu’il méritait de la part de la municipalité mais n’oublions pas non plus que le projet de révision du plan d’urbanisme (PLU) voté par la majorité municipale et à laquelle nous nous étions opposés par notre vote et notre intervention dans l’enquête publique prévoit la possibilité de construction d’immeubles de logements à la place du marché….

Il faut éviter la mort de notre marché : Bien entendu, il appartient à la municipalité de prendre toutes mesures immédiates pour sécuriser le site et pour offrir aux commerçants du marché une solution de remplacement temporaire correcte pour permettre la poursuite de leurs activités.

La question de l’avenir de ce marché est posée. Nous ne manquerons pas de faire nos propositions constructives pour éviter du béton ou un désert…

Un exigence de totale transparence : Nous exigerons bien entendu une totale transparence sur ce dossier contrairement à ce que M. Garestier et son équipe ont toujours privilégié jusqu’à maintenant (voir le dossier destruction-concesssion de la piscine traité en total secret…).

Pour En-Avant-Maurepas, vos élus.

Michel CHAPPAT – Florence BARY. 01-08-2019