Archives mensuelles : mai 2019

PISCINE : la casse a commencé

Nous avons tout fait pour l’empêcher, jusqu’à saisir la Justice administrative qui a préféré mettre en avant des questions de procédure parfaitement secondaires pour éviter de traiter le fond ( y-a-t il urgence à casser l’actuelle piscine qui était encore très solide et dont les équipements étaient encore très opérationnels)   : aujourd’hui, 15 mai 2019, la casse de la piscine de Maurepas a commencé.

De manière sauvage, à l’abri des regards, sans aucune précaution pour le désamiantage (les autorités ont été prévenues sans réaction à cette heure), par une entreprise n’ayant pas la certification exigée par la réglementation..

Voilà donc l’illustration de la politique de la municipalité : on casse d’abord, on verra après… Un vrai gâchis (6 millions d’euros économisés par les maurepasiens en 40 ans qui vont s’envoler en poussière) qui sera coûteux pour les finances de la commune. Car il n’y a aucun projet de remplacement. Et l’illusion d’une reconstruction sans frais pour la commune est déjà envolée depuis longtemps au profit d’une concession de 75 millions d’euros confiée au privé pour 25 ans, à coups de millions de subventions publiques,  sans maîtrise du prix des entrées et sans compétition de natation ..

Finalement, quand nous ferons le bilan de l’équipe actuelle, il sera simple : ils auront cassé tout ce qu’ils auront reçu – y compris des finances saines – mais au profit de quoi ?… Regardez ce qu’il restera de l’actuelle piscine : un champ de ruines. Mais de beaux dessins pour faire rêver… Devons nous rester dupes de cette situation ?

Préparons nous dès maintenant pour l’échéance de mars 2020.

Avec nous pour une ville conviviale et une politique responsable.

Michel CHAPPAT

Pour En-Avant-Maurepas le 15 mai 2019